"La crise financière et écologique rendent l’Europe plus visible"