Twitter du Cercle

Lors de la mise en circulation de l’euro

Version pour imprimerPDF version

1 janvier 2002

Pedro Solbes Mira, Commissaire espagnol chargé des affaires économiques retire des billets en euros à Bruxelles, dès les premiers instants de la création de la monnaie unique.


Pedro Solbes © Commission européenne


L’idée de l’euro promue notamment par Raymond Barre, alors Commissaire européen, remonte aux années 1960. En 1978, avec le Système monétaire européen (SME) et la création de l’écu, est créé un panier de valeurs moins « flottantes » que leurs subdivisions nationales. L’écu est avant tout l’unité de compte des institutions européennes et des banques centrales. Un pas supplémentaire est réalisé en 1986 avec l’Acte unique qui crée l’Union monétaire.

La création de la monnaie unique et de la Banque Centrale Européenne sera consacrée par le traité de Maastricht en 1992. Mais la mise en place de l’euro se fait par étapes. En 1999, les taux de change entre monnaies nationales ne sont plus flottants, mais fixes par rapport à l’euro. Les opérations scripturales (chèques et virements) se font en euros. Il fallait encore trois ans pour que les citoyens puissent utiliser des pièces de monnaie en euros à partir du 1er janvier 2002. Aujourd’hui, douze pays ont choisi l’euro : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne, la Finlande, la France, la Grèce, l’Irlande, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Portugal. Le 1er janvier 2007, la Slovénie intègrera la zone euro.

www.troisfourmis.com