Twitter du Cercle

Le Cercle des Européens a fêté ses 5 ans au Palais des Affaires étrangères... et européennes !

Version pour imprimerPDF version

18 juin 2009

C’est à l’invitation de Bernard Kouchner, que le Cercle des Européens, fondé et présidé par Noëlle Lenoir, a fêté le 17 juin 2009 son 5ème anniversaire dans les salons du Palais des Affaires étrangères. Nicole Fontaine, Anne-Marie Idrac et Catherine Lalumière, trois fidèles du Cercle et trois bâtisseuses de l’Europe, figuraient parmi les invités de marque de cette réception.


N. Fontaine, N. Lenoir, A-M. Idrac, C. Lalumière © Cercle des Européens 2009

La Présidente du Cercle des Européens, Noëlle Lenoir, entourée de trois fidèles du Cercle : Nicole Fontaine, Députée européenne, ancienne Présidente du Parlement européen, Anne-Marie Idrac, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce extérieur et ancienne Présidente du Mouvement européen, et Catherine Lalumière, Présidente de la Maison de l’Europe de Paris, ancienne Secrétaire générale du Conseil de l’Europe et ancienne ministre. © Cercle des Européens 2009



C’est à l’invitation de Bernard Kouchner, que le Cercle des Européens, fondé et présidé par Noëlle Lenoir, a fêté le 17 juin 2009 son 5ème anniversaire dans les salons du Palais des Affaires étrangères…et européennes. En 2004, dans le prolongement de ses deux années passées au poste de Ministre déléguée aux Affaires européennes, Noëlle Lenoir avait en effet décidé de poursuivre son engagement européen en créant ce club de réflexion. Formé de décideurs de haut niveau, tous fortement concernés par les questions européennes "essentielles à la maitrise de notre avenir", le Cercle anime un réseau international et européen qui l’amène à avoir des interlocuteurs dans tous les pays européens et bien entendu dans les institutions communautaires elles-mêmes.

L'importance du débat sur l'Europe

A l’image de ce qui fonde la spécificité du Cercle dans le paysage des think tanks européens, cette cérémonie rassemblé un parterre de personnalités : ministres et anciens ministres français et d’autres pays, parlementaires nationaux et européens, chefs d’entreprise, universitaires, juristes, journalistes ou représentants du milieu associatif européen. Parmi ces invités de marque, plusieurs femmes ayant bâti l’Europe étaient à l’honneur. Outre Noëlle Lenoir, étaient présentes en effet Anne-Marie Idrac, Secrétaire d’Etat chargée du Commerce extérieur et ancienne Présidente du Mouvement européen, Catherine Lalumière, Présidente de la Maison de l’Europe de Paris, ancienne Secrétaire générale du Conseil de l’Europe et ancienne ministre, ainsi que Nicole Fontaine, également ancienne ministre et ancienne députée européenne et, à ce titre, l’une des deux seules femmes avec Simone Veil, à avoir présidé le Parlement européen. Invitées par Noëlle Lenoir à prendre la parole, ces trois personnalités ont salué la qualité et la liberté de ton des débats organisés par le Cercle. Tout en relevant le taux d’abstention aux élections européennes du 7 juin 2009 , elles ont souligné que l’Europe était une entité politique incontournable et envisagée comme telle par les autres pays, que son modèle était regardé dans le monde entier et que les sujets qu’elle traitait touchaient de plus en plus directement les citoyens, de l’euro au tarif des communications mobiles en passant par l’environnement, la santé, la solidarité ou les libertés. L’incompréhension de l’opinion publique est le plus souvent le résultat d’un manque de connaissance sur l’Europe. La conclusion étant qu’il faut parler d’Europe, dire la vérité sur l’Europe, expliquer l’Europe et le mode de fonctionnement de son marché fondé sur le droit. Le thème du droit et de l’économie, de la régulation des marchés financiers ou de la dérégulation , est bien en effet au cœur du projet européen.

Les invités prestigieux qui ont marqué les rendez-vous du Cercle

Cette cérémonie était l’occasion de revenir, à travers notamment un reportage photographique, sur l’histoire déjà nourrie du Cercle des Européens qui durant ses 5 années d’existence a vu se succéder à sa tribune des invités aussi prestigieux par exemple que Hans Gert Pöttering, Président du Parlement européen, Neelie Kroes, Commissaire chargée de la Concurrence, Michel Barnier, Ministre de l’Agriculture et de la Pêche, ancien Commissaire chargé de la Politique régionale, Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, Viviane Reding, Commissaire responsable de la Société de l’information et des médias, Jean-Pierre Jouyet, Secrétaire d’État aux Affaires européennes, Enrique Baron Crespo, Député européen, ancien Président du Parlement européen, Craig Stapleton, Ambassadeur des Etats-Unis en France, Laurence Parisot, Présidente du MEDEF, Ernest-Antoine Seillière, Président de BusinessEurope, Jean-Claude Mailly, Secrétaire général de Force Ouvrière, Dalia Grybauskaite, Commissaire chargée de la Programmation Financière et du Budget, devenue en juin 2009 chef de l’Etat en Lituanie, Ana Palacio, ancienne ministre des Affaires étrangères espagnole, Jean Lemierre, Président de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), Jacques Barrot, Commissaire aux Transports, Louis Michel, Commissaire au Développement et à l’Humanitaire, Joaquín Almunia, Commissaire chargé des Affaires économiques et monétaires, Jean-Claude Trichet, Président de la Banque Centrale européenne, ou encore Nicolas Sarkozy, alors Président de l’UMP et Ministre d’Etat. ; à ces Rendez-vous du Cercle, se sont ajoutées les Rencontres de l’Europe en partenariat avec l’Institut de l’Europe d’HEC, qui ont permis d’accueillir Romano Prodi, Premier ministre italien, ancien Président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, Président de la Commission Européenne et Valéry Giscard d’Estaing, Président de la Convention européenne, ancien Président de la République.
Retrouvez l’ensemble des invités du Cercle des Européens depuis 2004.

A l’aube d’une nouvelle législature du Parlement européen dont les enjeux s’annoncent cruciaux, qu’il s’agisse de la lutte contre le réchauffement climatique, de la refondation du système financier mondial, de la suite du processus d’élargissement, de la consolidation d’une politique étrangère européenne etc., Noëlle Lenoir a présenté un film, réalisé en partenariat avec Fenêtre sur l’Europe, sur des extraits d’une série d’interviews de députés européens parmi les plus influents, de manière à rendre vivant un mandat électif par trop souvent méconnu et de rendre compte du travail d’une institution parlementaire unique et qui est certainement la grande gagnante des changements apportés par le traité de Lisbonne lorsqu’il entrera en vigueur. Ce film se veut une manière de fêter, avec celui du Cercle, un autre anniversaire, à savoir les trente ans du Parlement européen comme assemblée élue au suffrage universel !

www.troisfourmis.com