Twitter du Cercle

Noëlle Lenoir : avocate, politique ou porteuse d'histoire ?

Version pour imprimerPDF version

19 Décembre 2016

A 68 ans, cette associée au sein du cabinet Kramer Levin et ancienne ministre des Affaires européennes a un parcours étonnant pour une femme de sa génération. Elle fut la première à intégrer le Conseil Constitutionnel. Portrait d'une personnalité engagée qui n'a pas la langue dans sa poche.



C'est l'histoire d'une avocate parisienne ayant pignon sur rue mais qui, toute jeune, voulait tout sauf porter la robe. Pourtant difficile pour Noëlle Lenoir, qui sévit aujourd'hui chez Kramer Levin, de ne pas avouer qu'elle avait ça dans le sang, un nombre important d’avocats parmi ses ancêtres s'étant distingués dans le milieu : sa grand-mère – avocate à Paris au tout début du 20ème siècle et sa tante bâtonnière à Versailles en 1959. Marquée par la période de reconstruction post-guerre de 40, l'optimisme à toute épreuve de Noëlle Lenoir la faisait songer à endosser la tenue de juge afin de promouvoir l'idéal qui y était attachée. Si aucune de ces velléités ne s'est concrétisée, elle a néanmoins su se démarquer par un parcours de politique et de magistrate tout à fait étonnant pour une femme de sa génération. Ses différents postes ont d'ailleurs contribué à nourrir la réflexion de cette personnalité de conviction, aujourd'hui âgée de 68 ans.

Cliquez ici pour consulter l'intégralité de l'article

www.troisfourmis.com