Twitter du Cercle

L’Allemagne a pris les rênes de l’Union européenne

Version pour imprimerPDF version

18 février 2007

A l’image du slogan choisi : « Ensemble, nous réussirons l’Europe », la présidence allemande de l’Union européenne se veut ambitieuse. Angela Merkel a défini sa feuille de route : la relance du processus constitutionnel, le renforcement de la politique extérieure de l’Union et l’avenir économique et social.



« Ensemble, nous réussirons l’Europe. » L’Allemagne a choisi un slogan volontairement ambitieux pour illustrer sa présidence de l’Union européenne au premier semestre 2007. Dans sa feuille de route, Angela Merkel s’est fixée trois axes stratégiques pour l’Europe.

A commencer par la question sensible de la Constitution européenne, plongée dans l’impasse suite au double non français et néerlandais en mai 2005. La Chancelière allemande souhaite achever le processus institutionnel d’ici la fin 2009, mais en passant par un Conseil européen de juin 2007 qui précisera la feuille de route à respecter pour sortir des difficultés actuelles.

Deuxième objectif : renforcer la politique extérieure de l’Union. Angela Merkel souhaite renforcer la politique étrangère commune, de manière à favoriser l’unité de l’Europe qui doit parler d’une seule voix pour être entendue. Elle insiste sur le développement des relations de l’Union avec le voisin Russe, même s’il est parfois fort peu conciliant, ainsi qu’avec l’Asie centrale et le Proche Orient.

Enfin, en se préoccupant de l’avenir économique et social de l’Europe, l’Allemagne entend placer le citoyen au cœur du programme de sa présidence. Au menu : compétitivité des entreprises, emploi des travailleurs et développement économique. Sans oublier l’anniversaire de la création de l’Europe : le Traité de Rome fêtera en effet ses 50 ans le 25 mars prochain . Le Président du Conseil italien a donc fait un geste en faveur de sa collègue allemande pour que les festivités se déroulent à Berlin, plutôt qu’à Rome, et que la Déclaration de Berlin soit l’occasion d’un nouveau départ de la construction européenne.

Noëlle Lenoir,
Présidente du Cercle des Européens

www.troisfourmis.com